Décollage imminent, mission et visa.

Mon bien chers frère, ma bien chères sœur, as-tu deja fait une demande de visa pour la Thaïlande?

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=u4XevlloPY4?hl=en"><img src="https://i2.wp.com/www.rocktheworld.fr/wp-content/plugins/images/play-tub.png?w=678&#038;ssl=1" alt="Play" style="border:0px;" data-recalc-dims="1" /></a>

J’espère que tu as passé un agréable réveillon de Noël et que tu as reçu pleins de superbes cadeaux de ton petit papa noël qui, à l’instar d’un scooter de La Poste est probablement jaune et bridé. Ce post à pour but premier de te présenter. Oui, ma plus grande empathie teintée d’une pointe de joie car, tu vas, chaque matins, te lever affronter le froid pour rejoindre tes chers collègues pendant que je serai assis sur les marches d’un temple méditant aux côtés de Maître Shifu des légendaires cinq cyclones (tu te souviens?). Trêve de billevesées. Voici comment obtenir un Visa pour la Thaïlande.

Petit résumé: Obtenir un visa pour la Thaïlande.

Après donc avoir été victime d’un destin foudroyant me frappant de ses nombreuses problématiques administratives dont la conséquence aura été de changer radicalement mes plans (j’entends par là de nombreuses procédures et batailles avec différents acteurs de notre beau pays qui aura duré près de 3 mois).  Après avoir ensuite essuyé quantités de crises de nerfs téléphoniques avec le consulat Thaï de Lyon (Je recommande d’ailleurs aux responsables de ce dernier d’investir dans un répondeur afin de remplacer utilement le perroquet qui fait office de standardiste, dont l’unique rôle (entre autres probables parties de solitaires) est de te ressasser son texte de manière binaire, s’en tamponnant royalement le coquillard du pourquoi tu appelles sous prétexte d’être débordé. La finalité quoi qu’il arrive est que l’on te raccroche au nez (véridique) au beau milieu de tes explications. Un véritable voyage au pays des rêves ). Puis, après avoir compris que le joyeux monde du Visa n’est en fait qu’un casse-tête. Oui, les concepts tels que « courtoisie », « morale » et « mise à jour d’un site internet » ont disparu, tous cédant place au hasard, au doute et à un ramassis de fausses informations. Enfin, Lorsque tu connais les règles du jeu et que ton dossier est complet, tu n’as plus qu’a prier afin que la personne qui s’occupe de ton cas ait eu son bol de chicorée le matin sous peine de risquer de voir ta demande s’alourdir de complications.

Obtenir un visa: Un employé débordé du consulat Thaï de Lyon
Un employé débordé du consulat Thaï de Lyon

A savoir:

Si toutefois l’envie te prend de te lancer dans cette palpitante aventure procédurière sache que toutes ces péripéties t’emmèneront à douter de ton perfectionnisme. Un dossier de visa se doit d’être parfait, de la couleur de ton stylo bille à ta qualité calligraphique. Ajoutons l’odeur même de ton enveloppe et la régularité des courbes de tes trombones. Tu peux même en arriver à te demander si tes capacités photogéniques démontrés sur ta photo d’identité (relativement moche dans mon cas) ne risqueraient pas d’orienter vers la négative leurs point de vue.

Tout ça, pour dire qu’après avoir en plus vécu quelques problèmes bancaires avec certaines compagnies, Hosanna mes frères ! J’ai enfin débloqué les procédures et obtenu mon billet d’avion.

Ou, Quand, Comment, Pourquoi.

Ma destination initialement prévue était le Viêtnam. N’ayant pas eu la somme d’argent que j’attendais mais continuant à bouillonner à l’idée de manger un Pad Thai made in Asia, préparé devant mes yeux ébahis, je commençai à travailler à un plan B dont le but consista à trouver un moyen de réduire mes frais sur place. J’ai donc secoué internet afin de trouver quelque chose et là, bingo! Un boulot en Thaïlande pointa son nez. Je travaillerai donc dans l’humanitaire et certes, je ne serai pas payé cependant, je serais tout de même logé et nourri directement sur mon lieu de travail, j’aurais surement des notions de Thaï, je m’imprégnerai vraiment de la culture et je connaitrai une ville un peu plus en profondeur que comme si je n’y été resté qu’une ou deux semaines comme prévu. Ma mission se terminera fin mai. Des lors, je repartirais au Vietnâm avec un ami, comme prévu au départ, en juin, afin de vérifier que l’eau des moussons mouille aussi bien qu’ailleurs. Me voilà donc embarqué dans une trépidante aventure! Arrivé le 16 janvier à Bangkok pour bondir dans un bus en direction de Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande.

Destination

Mission

Elle sera dans un premier temps de transformer une BD en animation 2D afin d’en faire un e-book. Jusque-là, aucun problème, cela est dans mes cordes même s’il me faudra probablement replonger le nez dans mes bouquins d’action script et autres plaisirs liés à flash. Mon second rôle, quant à lui, sera de m’occuper d’une activité sportive avec des enfants. Certes, ton serviteur est un grand sportif (preuves faites à la belote). Je me demande tout de même comment je vais communiquer avec ces enfants afin de leurs faire comprendre qu’il ne faut pas plaquer son adversaire au football ou encore que la boxe thaï se pratique exclusivement dans un ring. Bref dans l’attente d’une réponse pour mon Visa, j’apprends les rudiments de Thaï, je vous souhaite un joyeux nouvel an et vous dis « Leo phob kun mai » (vulgaire copier coller signifiant « à bientôt »!).

Des bisous!

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.