Maroc, Société et Casablanca.

Après trois ans d’aventures professionnelles mélangées à de stupides défis sportifs et une trop longue Tanguisation (à nouveau, je fais dans le néologisme). Me voila en vacance au Maroc, sans aucun but en particulier (si ce n’est de potentiellement trouver une seconde terre d’accueil lorsque je ne vadrouille pas). Je suis donc touriste, dans la plus basique des formes (lunettes de soleil, petit restau atypique, etc etc) à la seule différence que je n’ai rien préparé: pas de renseignements concernant les us et coutumes, ni de guide voyage.  je suis dans mon hotel à Casa, Je ne sais pas trop ou et je ne sais pas encore quoi faire.

Morocco

Je redécouvre le Maroc, mon vélo quand à lui est toujours à Seville, comme si ce dernier attendait patiemment mon retour afin que je continue mon aventure, j’espère juste qu’il se porte bien et qu’il saura être patient encore un peu (à ce propos, penser aux deux autres vidéos qu’il me restent à faire ne me motive pas trop, pour le moment du moins).

Dans un hôtel, ou plutôt, dans une maison aménagée en hôtel dans la vieille médina, il y a, dans la salle de bain à côté de ma chambre,  un chinois à la corpulence disproportionnée par rapport à sa taille qui fait des bruits de raclements de gorge puis crache gracieusement de gros mollards lorsqu’il prend sa douche tôt le matin. Y’en a qui chantent, lui, il transforme la douche en parc à huîtres. Les murs sont fins et j’ai l’impression qu’il se trouve dans mon lit. Tu me dira sans doute qu’il a le droit…j’en conviens, c’est juste que la nuit a encore été agitée car la planche qui fait office de porte de cette fichue salle de bain ne ferme pas bien et elle fait des vas et viens pour claquer à peu près toutes les quinze secondes.

IMG_20170510_162941
Le salon commun.

Premier pas dans le pays.

J’arrive donc à l’Aéroport deux jours avant l’épisode de notre ami à la muqueuse nasale sur-développée, j’avais vu sommairement sur une carte l’hôtel ou je devais me rendre et les transports qui vont bien avec. Manque de pot, le train qui est sensé m’emmener au nord de Casa situé à une trentaine de kilomètres a un retard de 4 heures (il est 23h30). Seule solution autre que l’attente: le taxi. Ce dernier coute 300 Dirhams (env. 30e). Je négocie à 200 mais il me faudra marcher une demi-heure car la voiture est au parking, c’est le deal. Je suis mon chauffeur. On arrive à la dernière voiture d’un parking aux milles et une autos. On démarre une vielle Peugeot, j’accroche ma ceinture et il me dit d’arrêter: « Pas obligatoire ici ». Ah, bon, d’accord, si c’est pas obligatoire alors… On parlera de sa famille, de ses femmes (Mohamed en à deux et la loi permet d’aller jusqu’à quatre).Mon conducteur, âgé d’une cinquantaine d’années et ne parlant qu’un demi français évasif, était plutôt partisan de la femme bâillonnée juste bonne à entretenir la maison et à élever les gosses. Welcome to Morocco… J’arrive à l’hôtel, dépose mes bagages et vais m’acheter de l’eau (L’eau courante n’étant pas potable) du pain et un peu de chocolat pour moins de 2€ puis, après avoir mal dormi car la mosquée prononce ses prières bien trop tôt, je m’enfonce dans la vieille medina pour manger un bout.

 

casablanca
Vue de mon premier hôtel, on peut voir le port au fond. Je suis aux portes de la vieille médina

Répression

Je fais la rencontre de Khaoula qui me fera un premier panorama de la société marocaine. (En passant: il s’agit de la première soirée que je partage avec quelqu’un en ne buvant que du café ou du thé et ce depuis peut être 10 ans, pas de bières, ni de vin même au resto. J’aurais passé une bonne soirée, oui oui, en fait, c’est possible). Au Maroc, Tout est interdit mais personne ou presque ne semble suivre la loi, tout se fait en cachette: alcool, sexe hors mariage, relations homos, cannabis etc. On me dira plus tard que le Maroc a tendance à ne pas exonérer le touriste afin de montrer qu’il n’y a pas deux poids, deux mesures.

Parlons cul veux-tu?

Je sais que tu en rêves, mais calmes donc tes ardeurs puisque tout n’est pas rose au Maroc.

Le sexe au Maroc, c’est interdit avant le mariage mais tous le monde baise y compris, potentiellement, le flic qui pourra t’arrêter pour ce même motif. En fait, tout le monde baise – ou presque – avec le poids d’une potentielle délation de la part de tes propres voisins (tout ce règle avec de l’argent en cas de problème mais dans la plus mauvaise des situations, tu fais un séjour en prison. A noter que les homos, eux, risquent le double).

Article 490 du code pénal : Sont punis de l’emprisonnement d’un mois à un an, toutes personnes de sexe différent, qui, n’étant pas unies par les liens du mariage ont, entre elles, des relations sexuelles.

Article 489 du code pénal : Est puni de l’emprisonnement de six mois à trois ans et d’une amende de 200 à 1.000 dirhams, à moins que le fait ne constitue une infraction plus grave, quiconque commet un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe.

La loi interdit à deux personnes de dormir à l’hôtel dans la même chambre sans présenter un acte de mariage. En fait, au lieu de t’écrire un pavé, je te recommande cet article.

Vers une émancipation de la femme marocaine?

Aussi on voit dans la rue beaucoup de femmes maquillées et habillées de manière plus occidentale (D’ailleurs je tombe souvent amoureux au détour d’un passage piéton!), allant travailler, et s’essayant à une vie que l’on voudrait identique à celle des hommes. Notons tout de même que je suis à Casablanca, une ville économique et l’on me dira que dans les villages reculés, on en est encore aux bonnes vieilles traditions patriarcales ou la femme est à la botte de son homme.  Dire que chez nous, en France, c’était aussi le bordel et que cela n’a changé que récemment.

En fait, il existe un mouvement féministe islamique ou plutôt musulman (ces deux termes prêtent confusion sur la toile). Un des axes majeurs de cette émancipation pourrait avoir comme vecteur la ré-interpretation de certains versets du Coran. Un exemple avec la polygamie:

Coran: Sourate 4-Verset 3: Et si vous craignez de n’être pas juste envers les orphelins,…Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas juste avec celles-ci, alors une seule….

Ce qu’il faut prendre un compte, c’est que peu de temps avant ces écrits, il y eut une guerre qui fit de nombreuses veuves et orphelins ( Je tien à dire, par devoir patriotique, que je me porte garant pour la prochaine guerre). Il semblerais donc que cela soit dans un contexte protecteur de la femme et de l’enfant que ce verset puise racine, il n’est plus du tout d’actualité aujourd’hui. Le truc c’est que cette pratique a quand même traverser les ages depuis les années 600.

On peut voir que le poids de l’oppression sexuelle ainsi que la place de la femme dans une société musulmane varie en fonction du pays. Il est difficile ceci dit de faire la part des choses entre ce qui vient de la religion et ce qui vient de la loi puisque cette dernière semble découler de la première. Il semblerait que l’islam ne soit pas responsable de la plupart des malheurs des femmes mais que ces derniers soient plutôt le reflet d’une société bien trop patriarcale avec des lois qui n’évoluent que trop peu.(A noter qu’avant l’islam, les femmes était considérées comme des marchandises, ces dernières pouvait être vendu, hérité etc). Allez, pour plus d’info, vas sur ce site.

Casablanca.

Casa, de ce que j’ai vu, n’est pas très sexy, de grand bâtiments aux rues jonchées de déchets, la médina est super sympa quand à elle et je trouve ici un des aspects qui m’attire: Même si je croise quelques rares touristes qui se contentent du souk, le reste de la médina demeure authentique: Des dédales de ruelles aux petites échoppes, souvent des épiceries ou l’on vend à peu près tout produits de premières nécessités. C’est calme sans être mort, des enfants courent et jouent, les gens interagissent et ça sent bon.  Ca fait du bien de revoir un peu de vie.

Photos

Next stop, Fez.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.